Aguarales de Valpalmas - Val de Onsera

Publié le par RandoSolo64

 

 

Randonnées espagnoles avec Dédé Magendie

 

L’ami Dédé Magendie a organisé et proposé cette sortie en Navarra et en Aragon, à un groupe de passionnés, fin octobre 2012.

 

*****

Les aguarales de Valpalmas

 

Les cinq véhicules, Transportant les 19 personnes du groupe, ont pris la direction de Valpalmas via le tunnel du Somport, pour découvrir un mini-désert très original. Véritable curiosité de la nature, dénommé les Aguarales, cet accident géologique n’est pas sans rappeler le désert des Bardenas Reales situé plus au sud.

 

  DSC00640-800

Les Aguarales de Valpalmas 1



Les récentes précipitations ont marqué la région et il subsiste encore des traces de ravinement dues aux importantes pluies.

 

DSC00647-800

Les Aguarales de Valpalmas 2


Le beau temps accompagné d’un fort vent froid et sec a heureusement contribué à l’assèchement du terrain.

 

SAM 0410-800

Les Aguarales de Valpalmas 3

 

La dépression s’est remplie de sédiments fertiles (en témoignent les terrains cultivés à proximité), puis l’eau et le vent ont entamé un travail d’érosion dans ces matériaux tendres, le résultat est surprenant et spectaculaire.

 

DSC00642-800

Les Aguarales de Valpalmas 4

 

*****

Abiego - Casa rural de José y Ana Oliveros

Après ce grand bol d’air frais, direction le village d’Abiego et plus particulièrement la casa rural de José et Ana Oliveros pour un séjour convivial. Outre les costillas et les chuletas grillées au feu de bois, José a envoûté son auditoire avec son chant traditionnel : la Jota

 

SAM 0411-800

La Jota interprétée par José Oliveros 1



La nuit fut réparatrice et le petit déjeuner complet histoire de se mettre en route dans d’excellentes conditions, pour la randonnée de la journée.

 

*****

Val de Onsera – les gorges

 

A quelques kilomètres d’Abiego avant Huesca, le cortège se dirige vers San Julian de Banzo pour atteindre le val d’Onsera. Un parking, un ciel pur et un soleil généreux attendent le groupe au bout de la piste. Une signalisation complète informe du parcours par les gorges du val d’Onsera à destination de l’ermitage San Martin.

 

DSC00650-800

Val de Onsera 1



Le tracé mène au fond d’un premier canyon où les stigmates d’une récente montée des eaux sont encore bien présents.


DSC00654-800

Val de Onsera 2


La paroi du canyon présente quelques passages aériens comme en témoigne la signalétique. Le randonneur devra mettre les mains pour progresser dans son ascension, par ailleurs, les passages délicats sont sécurisés par une main-courante en câble d’acier.

 

DSC00659-800

Val de Onsera 3

SAM 0421-800

Val de Onsera 4


DSC00663-800

Val de Onsera 5


Le premier canyon franchi, la vue panoramique invite à une pause avant de redescendre dans le suivant qui mène à l’ermitage San Martin. Le tracé est délicat avec de fortes pentes et des dalles parfois glissantes. Là aussi, le gestionnaire a sécurisé le parcours avec une main courante acier.

 

DSC00673-800

Val de Onsera 6

DSC00674-800

Val de Onsera 7

Mention spéciale en faveur d’une signalétique claire et fiable.

 

*****

Val de Onsera – ermitage San Martin

 

En remontant le dernier canyon avant le but à atteindre, une impression étrange envahit déjà le randonneur. Une végétation luxuriante et des parois rocheuses qui semblent se rapprocher les unes des autres, révèlent un sentiment d’oppression bienfaisante. Dans un silence assourdissant, le marcheur progresse en attendant une délivrance qu’il sent proche et inéluctable.

 

DSC00685-800

Ermitage San Martin 1



Ce sentiment persiste jusqu’à l’arrivée sous l’ermitage San Martin.

 

DSC00684-800

Ermitage San Martin 2

DSC00687-800

Ermitage San Martin 3


DSC00690-800

Ermitage San Martin 4


Le soleil baigne avantageusement le lieu. Une visite du monastère s’impose avec sa chapelle troglodytique, la cloche toujours en place semble défier le temps, le son produit s’intègre parfaitement à l’environnement.

 

DSC00697-800

Ermitage San Martin 5


Indéniablement, il se dégage quelque chose de mystique accompagné d’une propension certaine à la méditation et au recueillement. Chaque membre du groupe, croyant ou non, ressent ce phénomène.

 

DSC00693-800

Ermitage San Martin 6

 

Une cascade d’une trentaine de mètres de hauteur éparpille ses gouttes d’eau en pluie fine et bienfaisante. Les rayons du soleil traversent ce rideau en diffusant une lumière aux multiples nuances de l’arc-en-ciel. Le bruit de la chute d’eau ajoute à la beauté du lieu.

 

DSC00699-800

Ermitage San Martin 7

DSC00700-800

Ermitage San Martin 8

 

La pause se prolonge par un déjeuner sorti du sac, puis le groupe prend le chemin du retour par le sentier de Los Burros, afin d’éviter la descente délicate dans le premier canyon.

 

DSC00704-800

Ermitage San Martin 9


Sur la route du retour, une halte à Arguiz à l’auberge près du barrage. Enfin, le week-end s’achève chez l’ami Carlo de la brasserie Burnao à Jaca.

 

Incontestablement, Dédé a proposé un itinéraire dans les Pyrénées aragonaises des plus beaux tant au plan physique qu’émotionnel.

 

*****

 

Retrouver le tracé GPS de la randonnée en cliquant sur le lien :    Ermitage San Martin

Commenter cet article

Basile Passions 05/11/2012 20:01

AH ! Cela fait plaisir de suivre enfin une de tes aventures. La sortie donne envie et vous avez eu meilleure météo que nous ce week-end. A bientôt sur les chemins pyrénéens. Francis