Une nouvelle promotion de baliseurs !

Publié le par RandoSolo64

 

Le Comité départemental de la Randonnée pédestre des Pyrénées-Atlantiques, le CDRP 64, dispensait une formation à une nouvelle promotion de baliseuse et baliseurs, les 16 et 17 février 2013, à Oloron-Sainte-Marie.

L’intérêt du balisage n’est plus à démontrer. Blanches et rouges le long des GR®, jaunes pour les PR®, ces marques à la peinture indiquent, en complément des topoguides®, le chemin à suivre sur le terrain. Ce véritable fil d’Ariane rassure et participe à la sécurité des randonneurs et promeneurs qui le suivent pour arriver à bon port.

Mais les randonneurs ignorent en général qui assure ce balisage. C’est une tâche anonyme, bien souvent ingrate, qui repose sur le bénévolat et qui a été assurée en 2012 par une « armée » de 70 baliseurs dans notre département. Les 11 baliseurs de cette année viendront s’y ajouter pour entretenir les 930 km de GR® des Pyrénées-Atlantiques.

Toutefois, il ne suffit pas d’être volontaire pour devenir baliseur. Cette activité est organisée et encadrée par le Comité. Une formation de deux jours est nécessaire pour garantir un balisage conforme aux normes de la Fédération. C’est cette formation qui vient de se dérouler à Oloron-Sainte-Marie et qui a abordé des sujets aussi divers que l’organisation de la Fédération et du Comité, des notions de nature juridique des chemins, de cartographie et d’orientation, de GPS, d’assurances et de responsabilité.

Bien sûr, ces notions théoriques ont été complétées par une séance de travail pratique sur le terrain, sans aller bien loin puisque Oloron-Sainte-Marie se trouve au croisement des GR® 653 et 78 : un terrain de mise en application idéal.


Pyrenees-Presse_Baliseurs2013.jpg

 

La presse locale a relayé cette formation


La formation a été assurée par des cadres du Comité départemental : Chantal de Faveri, vice présidente du Comité, Gérard Dupui-Gourceaud, responsable de la formation des baliseurs, Didier Filipowiak, aménageur et Patrice Bellanger, président de la Commission Sentiers.

Les conditions de ce stage ont été excellentes : accueillis au centre d’hébergement du Bastet, agréable et fonctionnel, le temps au beau fixe a permis à tous de contempler une chaîne des Pyrénées étincelante.

Les stagiaires sont repartis satisfaits, bien décidés à intégrer l’équipe des volontaires qui chaque année repassent sur l’intégralité des GR® de notre département pour baliser et vérifier la viabilité des itinéraires. Qu’ils en soient, par avance, remerciés par tous les randonneurs dont je me fais l’interprète.

 

(Patrice Bellanger, président de la Commission Sentiers et Éditions)

 


Publié dans Pyrénées Atlantiques

Commenter cet article