Sensations Argentine 2 - Terre de Feu - Ushuaia

 

 

Sensations Argentine 2 – Terre de Feu – Ushuaia

 

Très tôt ce matin, nous nous envolons vers le sud en direction de la célèbre « ville la plus australe du monde » : Ushuaia. Ici, la cordillère des Andes disparaît dans la mer à hauteur du 54ème parallèle. Le ciel se confond avec les deux grands océans sur le canal de Beagle qui sépare l’île de Ushuaia du continent sud-américain.

 

  Ushuaia - vue générale12

 

Son paysage incroyable entre mer et montagne, ses 14 à 18 heures de jour entre octobre et mars, la beauté de sa flore et de sa faune en font une destination en tout point saisissante.

 

Ushuaia - vue générale5

Notre guide, Ines nous confirme que Ushuaia existait bien avant Nicolas Hulot !

 

Ushuaia - vue générale13


Son histoire

Une loi de défiscalisation et le développement touristique font de cette ville de 70 000 habitants, le nouveau port d’attache des entrepreneurs argentins.

La visite de la ville et notamment de deux musées incontournables nous en apprend davantage sur Ushuaia.

 

Ushuaia Bout du monde1

 

Le musée du bout du monde

Ce petit musée raconte l’histoire des premiers indiens, les « Yamanas ». Ils vivaient nus, se déplaçant de foyer en foyer. Ce sont ces innombrables feux qui ont donné le nom de « terre de feu » à la région dont les habitants sont appelés les « fueginos ».

 

Ushuaia - vue générale15


Le musée maritime (ancien bagne)

Plus récemment, Ushuaia était peuplée de pasteurs évangélistes et de bagnards à la suite d’une politique volontariste du gouvernement argentin du début du XXème siècle, sous la pression du voisin chilien.

 

Ushuaia - le bagne


Les bagnards étaient chargés de la construction du village, son port, ses bâtiments et sa voirie. Par ailleurs, l’évolution des bateaux et des moyens de navigation ont marqué l’histoire de la Terre de Feu et du continent Antarctique.

 

Ushuaia - le premier phare

Phare du bout du monde conservé au musée

 

Croisière sur le canal de Beagle

 

Canal de Beagle 1

 


Nous partons en catamaran à la rencontre des otaries de Magellan (impressionnants lions de mer), des cormorans de l’île des oiseaux, des phoques par l’île des « Lobos » et enfin le mythique phare des éclaireurs… certainement le plus photographié au monde !

 

Canal de Beagle 15

 

Canal de Beagle 8Otarie de Magellan (lion de mer)

 

Canal de Beagle 17

 

Le phare des éclaireursLe phare des éclaireurs

 

L’hôtel « Altos de Ushuaia » porte bien son nom tant il domine la ville et la baie d’Ushuaia ainsi que l’entrée du canal de Beagle. Une vue magnifique sous un beau soleil estival même si la température reste fraîche (15°C au maximum de la journée !). Les abords de l’hôtel montrent une flore de montagne notamment des lupins de toutes les couleurs.

 

Parc national de la Terre de Feu

Au programme du jour, la visite du parc national de la Terre de Feu. Le bus emprunte la partie la plus australe de la route panaméricaine qui relie Alaska à la Terre de Feu sur près de 18 000 km.

 

Terre de Feu 1

Au bout de quelques kilomètres, nous pénétrons le « Parque Nacional de Tierra de Fuego » par une belle forêt primaire qui abrite trois variétés de hêtres longtemps utilisés pour la construction d’habitations « fueginas ».

 

Terre de Feu 3


 

Terre de Feu 6


Un premier arrêt au bord du canal de Beagle dans la baie d’Ensenada (en face du Chili), puis la baie Lapataya où s’achève la route panaméricaine « el fin del mundo » !

 

Terre de Feu 8


la baie Lapataya

 

Terre de Feu 15

 

Terre de Feu 14


Nous partons pour une belle promenade dans la forêt de hêtres pour finir en boucle sur une passerelle en bois départ de nombreuses randonnées pédestres balisées.

 

Terre de Feu 9

 

Terre de Feu 13

Une région propice au trekking et à la randonnée pédestre


Le retour s’effectue par le lago Roca, au pas de course car un fort vent s’est subitement levé.

Nous prenons notre déjeuner au club house du Ushuaia Golf Club.

 

Terre de Feu 21

club house du Ushuaia Golf Club

 

 

De retour à Ushuaia, le soleil accompagne notre visite de la ville.

 

Visite de la ville

Nous commençons naturellement par l’office de tourisme où nous faisons apposer le tampon du bout du monde sur notre passeport.

 

Ushuaia intra-muros

 

Puis, un peu de shopping (T-shirts et cartes postales dont le délai d’acheminement est de 2 à 6 mois !)

 

Ushuaia intra-muros 1

La plus ancienne boutique de la ville « el almacen viejo » nous ouvre ses portes.

 

Ushuaia intra-muros 5

Nous sommes accueillis, le mot n’est pas trop fort, par le patron des lieux Roman Enrique Charas, qui m’offre une visite guidée complète de son établissement fondé en 1920 par ses aïeux. Tour à tour cantine, bar, vinothèque, boulangerie, boucherie ou tout à la fois… c’est un véritable musée.

 

Ushuaia intra-muros 2

Après l’écriture de quelques cartes postales autour d’une très bonne bière locale, nous prenons la route à pied vers les hauteurs d’Ushuaia.

 

Ushuaia - vue générale7

 

Le lendemain, direction la Patagonie à 800 km vers le nord...

 

Davantage de photos dans l'album Terre-de-feu---Ushuaia Terre-de-feu---Ushuaia

 

 

gr